Comparatif Xiaomi ou Samsung, quel smartphone choisir ?

Samsung-Xiaomi, duel au sommet ou match truqué ? Un peu des deux en réalité. Car le combat qui oppose les deux géants du smartphone ressemble davantage à un bras de fer amical qu’à un véritable duel à mort. Une concurrence féroce en surface, mais une complémentarité bienvenue en coulisses. D’un côté le poids lourd historique, pionnier et leader incontesté du marché. De l’autre le challenger affamé, bien décidé à bousculer la hiérarchie établie. Deux mastodontes que tout oppose, des philosophies aux portefeuilles en passant par les portes-étendards. Mais deux géants qui in fine se nourrissent l’un l’autre et ont besoin de leur rivalité pour avancer.

Car au fond, peu importe que le vainqueur s’appelle Xiaomi ou Samsung. Le plus important, c’est que de ce combat naisse une émulation positive qui profite à l’ensemble du marché. Une adversité saine qui pousse chacun à se dépasser et progresser encore et toujours.

 

Lorsqu’il s’agit de choisir un smartphone, la question du “meilleur” fabricant revient souvent. Et pour cause, le marché regorge d’acteurs proposant des smartphones pour tous les goûts et tous les budgets. Mais parmi ces constructeurs, deux noms ressortent régulièrement : Xiaomi et Samsung.

D’un côté le géant coréen, pionnier et leader incontesté du marché depuis plus d’une décennie. De l’autre le challenger chinois, qui s’est imposé en quelques années comme l’un des plus sérieux concurrents de Samsung et d’autres marques grâce à des smartphones alliant haute technologie et des prix contenus.

Alors, Xiaomi ou Samsung, quel est le meilleur choix en 2024 ? La réponse n’est pas si simple et dépend beaucoup de vos attentes et de votre budget. Car si les deux marques proposent d’excellents produits, elles ont chacune leurs forces et leurs faiblesses. Tour d’horizon de ce match au sommet pour vous aider à faire votre choix.

La force du Samsung, un savoir-faire technologique unique

La marque coréenne compte sur un savoir-faire technologique unique, fruit de plusieurs décennies de recherche et développement. Cela se traduit par des innovations maison que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. La technologie d’affichage AMOLED en est le parfait exemple. Pionnier en la matière, Samsung équipe ses smartphones haut de gamme de dalles Super AMOLED depuis plusieurs générations. Des écrans lumineux aux couleurs éclatantes et aux noirs profonds, qui font référence sur le marché. Un véritable atout pour profiter de vos contenus préférés. Cette expertise, on la retrouve aussi au niveau photo. Samsung développe ses propres capteurs pour smartphones depuis des années. Une manière d’optimiser au mieux la qualité d’image en maîtrisant toute la chaîne, du composant matériel au traitement logiciel.

Les résultats sont là avec des modules photo figurant régulièrement dans le haut des classements, génération après génération. La force de frappe industrielle de Samsung lui permet aussi de produire ses propres puces. Ainsi, certains Galaxy haut de gamme utilisent un SoC Exynos conçu en interne au lieu d’une puce Qualcomm.

L’avantage ? Une meilleure synergie entre hardware et software pour des performances et une gestion énergétique optimisées. Des finitions premium Au-delà de la technique, Samsung soigne aussi le design et les finitions de ses smartphones. Les Galaxy les plus haut de gamme rivalisent ainsi avec l’iPhone en termes de look et de qualité de fabrication. Écrans incurvés, dos en verre, cadres en aluminium… Tout est fait pour flatter la rétine et distiller une sensation premium. Ce soin apporté aux finitions se retrouve même sur les modèles plus abordables. Car si Samsung est surtout connu pour ses porte-étendards, la marque décline aussi son savoir-faire sur des gammes plus accessibles. Avec des matériaux certes moins nobles, mais un niveau de fabrication toujours au-dessus de la moyenne. Cet attachement à la qualité de fabrication est l’une des raisons du succès de la marque. 

Samsung s’impose comme constructeur premium, y compris sur le milieu de gamme. Un gage de fiabilité et de durabilité pour beaucoup d’utilisateurs prêts à mettre le prix pour un appareil bien fini. Un écosystème riche et varié Dernier atout de Samsung, et non des moindres : son écosystème. Car le géant coréen ne produit pas que des smartphones.

Samsung comprend aussi des montres connectées, des écouteurs sans fil, des tablettes, des PC portables… Autant d’appareils conçus pour fonctionner en parfaite harmonie avec votre Galaxy. Le tout sublimé par des fonctionnalités de synchronisation poussées pour passer d’un appareil à l’autre en toute transparence. Pratique pour rester productif en toutes circonstances. Cet écosystème bien ficelé est un vrai plus pour qui souhaite rester dans le giron Samsung. Une manière de simplifier son quotidien numérique en centralisant tout au même endroit. Là où certains constructeurs se contentent de vendre des smartphones, Samsung propose une véritable expérience utilisateur globale et cohérente.

La force du Xiaomi, un rapport qualité/prix imbattable

Le principal atout de Xiaomi, c’est incontestablement son rapport qualité/prix. Depuis ses débuts, la marque chinoise a bâti sa réputation sur des smartphones alliant fiche technique musclée et tarif contenu. Une stratégie payante qui lui a permis de s’imposer en quelques années comme un acteur majeur du marché. Car à configuration équivalente, un smartphone Xiaomi est bien souvent moins cher que son pendant Samsung. Un argument de poids à l’heure où le prix moyen d’un smartphone ne cesse de grimper. Avec Xiaomi, il est ainsi possible de s’offrir un appareil plutôt haut de gamme sans vider son compte en banque.

Cet excellent rapport qualité/prix se vérifie sur toutes les gammes. Du smartphone à moins de 200€ au flagship killer à plus de 500€, Xiaomi propose toujours plus pour votre argent que la plupart des concurrents. Mais pour beaucoup d’utilisateurs, le jeu en vaut la chandelle. Car à moins d’être un puriste du design ou un utilisateur très exigeant, difficile de faire la fine bouche devant une fiche technique aussi alléchante à ce prix. Un bon plan à tous les étages.

Les smartphones Xiaomi n’ont pas à rougir de leur fiche technique, bien au contraire. La marque a en effet fait du rapport performances/prix son cheval de bataille. Résultat, il n’est pas rare de trouver des composants haut de gamme sur des modèles pourtant très abordables. Cela se vérifie particulièrement sur le milieu et haut de gamme, où Xiaomi casse littéralement les prix par rapport à la concurrence. Pour quelques centaines d’euros, on peut ainsi s’offrir un smartphone avec écran AMOLED, puce puissante dernière génération, modules photo polyvalents et grosse batterie.

Une configuration technique que l’on retrouve habituellement sur des modèles deux à trois fois plus chers chez la plupart des marques. Ici, Xiaomi joue clairement la carte des “flagship killers” en proposant le nec plus ultra de la technologie, mais à prix cassé. En écoulant des dizaines de millions de smartphones par an, le constructeur peut négocier des tarifs très agressifs auprès de ses fournisseurs. Des économies répercutées ensuite sur le prix de vente pour casser la concurrence.

L’autre force de Xiaomi, la variété de son catalogue. Le constructeur propose en effet une multitude de références pour couvrir tous les segments du marché. Des modèles d’entrée de gamme comme les Redmi aux flagships premium comme les Mi en passant par le milieu de gamme avec les Poco. Il y en a ainsi pour tous les goûts et tous les budgets. Une stratégie qui tranche avec celle de Samsung, dont l’offre est un peu plus resserrée. Ici, Xiaomi préfère multiplier les références pour occuper le terrain et toucher un maximum d’utilisateurs. Quitte à y perdre un peu en lisibilité.

Entre les différentes gammes, les déclinaisons régionales et les modèles spécifiques pour certains marchés, difficile parfois de s’y retrouver. Un problème que l’on retrouve un peu moins chez Samsung, dont la gamme est plus claire. Mais cette débauche de modèles est aussi un atout pour Xiaomi. En multipliant les références, la marque peut en effet répondre aux besoins spécifiques de chaque utilisateur. Un smartphone avec un écran immense ? Un photophone polyvalent ? Un modèle compact mais puissant ? Chez Xiaomi, vous trouverez forcément votre bonheur.

Haut de gamme : Samsung garde la main

Sur le très haut de gamme, Samsung reste la référence incontestée. Il faut dire que la marque coréenne place la barre très haut avec ses porte-étendards Galaxy S et Galaxy Note. Des smartphones premium à la fiche technique irréprochable, sublimés par un écran Super AMOLED d’exception, un design soigné et des finitions exemplaires.

Face à cela, les flagships Xiaomi comme les Mi ou les Poco font pâle figure. Certes, ils proposent eux aussi une fiche technique musclée avec les composants les plus haut de gamme du moment. Mais il leur manque ce petit supplément d’âme qui fait la différence sur ce segment de prix. Un design un peu plus classique, des finitions un cran en-dessous, une optimisation logicielle perfectible…

Autant de détails qui font que les flagships Xiaomi ne jouent pas tout à fait dans la même cour que les Galaxy S, malgré un prix souvent bien inférieur. Un constat que l’on dressait également il y a quelques années avec les flagships chinois d’autres marques comme Huawei ou OnePlus. Depuis, ces constructeurs ont su combler l’écart. Reste à voir si Xiaomi en fera de même à l’avenir. Les récents Xiaomi Mi 11 sont en tout cas prometteurs.

Milieu de gamme : Xiaomi met tout le monde d’accord

C’est incontestablement sur le milieu de gamme que Xiaomi se montre le plus convaincant. Grâce à un rapport qualité/prix imbattable, les smartphones Xiaomi s’imposent en effet comme la référence sur ce segment. Une domination qui s’explique par des fiches techniques particulièrement généreuses au regard du prix demandé.

Pour quelques centaines d’euros, Xiaomi propose ainsi des smartphones quasi-premium avec écran AMOLED, puce haut de gamme, quadruple capteur photo polyvalent et grosse batterie. Le tout dans un design certes un peu moins léché que Samsung, mais qui reste très correct pour le prix. Difficile de trouver mieux ailleurs.

Car en face, Samsung peine à suivre le rythme. Si les Galaxy A restent de très bons smartphones, ils font souvent pâle figure face aux Xiaomi en termes de rapport qualité/prix. À fiche technique comparable, il faut bien souvent ajouter 100 à 200€ de plus pour s’offrir un Samsung. Un écart conséquent qui se justifie difficilement, même avec la meilleure qualité de fabrication et optimisation logicielle des Galaxy.

Seul avantage de Samsung sur ce segment, certains Galaxy A profitent de dalles Super AMOLED. Un luxe encore rare sur les smartphones milieu de gamme, qui permet aux Galaxy de se démarquer. Mais cela ne suffit pas toujours face à des Redmi Note ou des Poco X proposant bien plus pour le même prix. La victoire de Xiaomi est sans appel.

Entrée de gamme : Xiaomi écrase tout sur son passage

Enfin, l’entrée de gamme est un véritable boulevard pour Xiaomi. Grâce à son excellente maîtrise des coûts, le constructeur chinois parvient en effet à proposer des smartphones étonnamment complets pour moins de 200€. Voire même moins de 100€ avec les modèles les plus abordables de la marque.

Un rapport qualité/prix tout bonnement imbattable face auquel même Samsung ne peut rien. Les Galaxy A et M d’entrée de gamme font en effet pâle figure avec des fiches techniques très basiques pour un prix souvent plus élevé. Difficile de challenger Xiaomi dans ces conditions.

Car pour 150€, un Redmi propose déjà un écran Full HD+ de bonne facture, un SoC milieu de gamme assurant de bonnes performances, un double capteur photo correct et une belle autonomie. Alors certes, il faudra faire quelques concessions en termes de finitions, de qualité photo ou de fluidité. Mais à ce prix, difficile d’être trop exigeant.

Samsung ne boxe tout simplement pas dans la même catégorie. La marque coréenne préfère en effet concentrer ses efforts sur le milieu et haut de gamme, délaissant l’entrée de gamme aux acteurs plus agressifs comme Xiaomi. Et force est de constater que sur ce terrain, le constructeur chinois est imbattable. La victoire est sans appel.

Samsung ou Xiaomi ?

Si vous recherchez le nec plus ultra de la technologie et que le prix n’est pas un problème, Samsung reste la valeur sûre grâce à ses flagships Galaxy S et Note. Des smartphones premium à la fiche technique irréprochable, sublimés par des finitions exemplaires et un écran Super AMOLED d’exception.

À l’inverse, si le rapport qualité/prix est votre priorité, Xiaomi s’impose comme la marque à privilégier. Grâce à une fiche technique musclée vendue à prix cassé, les smartphones Xiaomi dominent en effet le milieu et l’entrée de gamme. Vous en aurez toujours plus pour votre argent face à Samsung.

En définitive, Xiaomi et Samsung incarnent deux visions différentes du smartphone. D’un côté un challenger jouant à fond la carte du rapport qualité/prix pour bousculer la hiérarchie. De l’autre un leader misant sur son expertise technologique et la qualité de ses produits pour asseoir sa domination.

Deux approches totalement différentes, mais complémentaires. Car en réalité, Xiaomi a besoin de Samsung et réciproquement. Le premier tire en effet le marché vers le haut en démocratisant les dernières technologies. Mais sans le second pour innover et repousser les limites, le marché finirait par stagner.

Samsung est donc le moteur qui fait avancer l’industrie du smartphone quand Xiaomi se charge de rendre ces innovations accessibles au plus grand nombre. En clair, nous avons besoin des deux pour faire vivre le marché et éviter qu’il ne s’assoupisse sur ses lauriers. Et pour les utilisateurs, c’est une excellente nouvelle. Car cette saine concurrence, ils permet de profiter de smartphones toujours plus innovants et abordables. Alors Samsung ou Xiaomi ? Choisissez celui qui vous convient le mieux, l’essentiel est d’y trouver votre compte. Après tout, c’est vous qui aurez le dernier mot.

La question du suivi logiciel

Autre point crucial à prendre en compte : la politique de suivi logiciel des deux marques. Car un smartphone n’est rien sans les mises à jour régulières qui lui permettent de rester performant et sécurisé dans la durée. Et là encore, Samsung et Xiaomi ont deux approches différentes.

Côté Samsung, c’est un sans-faute. La marque coréenne est en effet l’une des meilleures élèves du marché en termes de suivi logiciel, juste derrière Google et ses Pixel. Les flagships Galaxy S et Note sont ainsi assurés de recevoir trois ans de mises à jour Android majeures et quatre ans de patchs de sécurité. De quoi voir venir sereinement pendant toute la durée de vie du produit.

Même les Galaxy A de milieu de gamme profitent d’un excellent suivi avec quatre ans de patchs de sécurité et au moins deux ans de mises à jour Android. Un support à long terme qui fait de Samsung l’un des constructeurs Android les plus fiables en termes de longévité logicielle.

Chez Xiaomi, la situation est un peu plus contrastée. Si la marque déploie régulièrement de nouvelles versions d’Android et de sa surcouche MIUI pour ses appareils, le rythme est globalement moins soutenu que chez Samsung, en particulier sur les modèles d’entrée et milieu de gamme. Et surtout, la transparence n’est pas toujours au rendez-vous, rendant difficile d’anticiper la durée de vie exacte des produits.

Certes, Xiaomi s’améliore d’année en année et la plupart des modèles bénéficient désormais d’un suivi correct. Mais en termes de longévité logicielle, le constructeur chinois n’est pas encore au niveau de son rival coréen. Un paramètre à prendre en compte au moment de choisir son prochain smartphone, car dans la durée, cela peut faire une réelle différence.

À chacun selon ses besoins et exigences

Chaque marque a ses forces et ses faiblesses, et le choix final dépendra avant tout de vos besoins et de vos priorités. Vous êtes un utilisateur nomade exigeant qui veut le nec plus ultra de la technologie sans regarder à la dépense ? Les flagships Galaxy S24 et S24 Ultra sont faits pour vous, avec leur fiche technique premium, leur superbe écran et leurs finitions exemplaires. Le summum du savoir-faire Samsung.

Votre priorité est d’en avoir le plus possible pour votre argent ? Direction les Xiaomi Redmi Note 13 ou Poco X5, imbattables en termes de rapport qualité/prix. Une fiche technique musclée, un bel écran et une autonomie généreuse pour un prix imbattable.

Vous voulez un smartphone équilibré capable de vous accompagner plusieurs années ? Les Galaxy A35 et Galaxy A55 sauront vous combler grâce à leur suivi logiciel au long cours, leur belle qualité de fabrication et leur expérience utilisateur parfaitement rodée.

À l’inverse, si vous recherchez un premier smartphone abordable sans vous ruiner, les Xiaomi Redmi 12 et Poco M4 sont des choix pertinents. Vous profiterez d’une fiche technique étonnamment complète pour ce prix, le tout avec la promesse d’un rapport qualité/prix inégalé.

Des philosophies différentes mais complémentaires

En définitive, Xiaomi et Samsung incarnent deux visions radicalement différentes du smartphone. Deux philosophies qui cohabitent et se répondent pour dynamiser le marché et tirer l’industrie vers le haut.

D’un côté, Xiaomi mise tout sur l’hypercroissance et la conquête de parts de marché. Sa recette : des fiches techniques musclées à prix cassé pour rendre les dernières technologies accessibles au plus grand nombre. Une approche très agressive qui bouscule la concurrence et contribue à démocratiser l’innovation.

Mais ce faisant, le constructeur chinois doit parfois faire l’impasse sur certains aspects comme la qualité des finitions, l’optimisation logicielle ou la qualité de l’après-vente. Des concessions nécessaires pour maintenir des prix imbattables, quitte à sacrifier parfois l’expérience utilisateur.

À l’opposé, Samsung mise davantage sur la montée en gamme et l’innovation technologique. Avec ses flagships Galaxy S et Note, le géant coréen repousse chaque année les limites du smartphone, quitte à sacrifier un peu d’accessibilité au passage. Car l’objectif n’est pas de vendre le plus de smartphones possible, mais bien de proposer la meilleure expérience.

Cela se traduit par des appareils certes plus chers, mais aussi plus qualitatifs et mieux finis. Des produits haut de gamme conçus pour durer et offrir une expérience utilisateur premium, sublimée par un écosystème riche et un suivi logiciel exemplaire. Deux priorités sur lesquelles Samsung ne transige pas.

Deux visions différentes donc, mais in fine complémentaires. Car Xiaomi et Samsung ont finalement besoin l’un de l’autre. Sans Xiaomi et les autres acteurs agressifs pour bousculer le marché et démocratiser les innovations, celui-ci finirait par s’assoupir. Et sans Samsung et les autres ténors de l’industrie pour sans cesse repousser les limites et faire avancer la technologie, le smartphone se résumerait à une vulgaire course au moins-disant.

C’est de la confrontation de ces deux visions que naît la dynamique d’un marché en perpétuelle évolution. Une rivalité saine qui pousse chaque acteur à donner le meilleur de lui-même pour tirer son épingle du jeu. Et au final, c’est nous, utilisateurs, qui en récoltons les fruits avec des smartphones toujours plus innovants et accessibles.

Alors Xiaomi ou Samsung ? Les deux mon capitaine ! Choisissez celui qui correspond le mieux à vos besoins et votre budget, et savourez sans vergogne ce que chacun a de meilleur à offrir. Après tout, le smartphone idéal est peut-être à mi-chemin entre les deux.

 

Electroménager et Multimédia au Maroc
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare
0